Saint-Etienne-du-Rouvray, Adel Kermiche libéré par la justice

homme d'église 2

Adel Kermiche, l’un des deux terroristes présumés de l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray, avait été libéré et portait un bracelet électronique en attendant son procès.

Kermiche âgé de 19 ans et originaire de la commune, a été arrêté deux fois après deux tentatives pour aller en Syrie. Poursuivre la lecture

Jean-Marc Ayrault et sa grosse boulette

ane

Lors du défilé du 14 juillet à Paris, interviewé sur France 2, Jean-Marc Ayrault, ex-premier ministre, actuel ministre des Affaires Etrangères et du Développement international, a commis une grosse boulette. Evoquant ainsi la ville d’Alep, « assiégée par les troupes de Saddam Hussein », mais il a oublié que l’ancien dictateur irakien avait été exécuté par pendaison le 30 décembre 2006. Poursuivre la lecture

Une maman privée d’allocations se suicide

money

Il y a quelques jours, une maman désemparée s’est donnée la mort. Début mai, Emilie Loridan avait raconté sa triste histoire à La Voix du Nord d’Armentières. Emilie, maman de deux enfants de 8 et 6 ans, ne percevait plus d’allocations de la CAF depuis qu’elle touchait une allocation de 398 euros pour enfant handicapée par la Belgique pour sa fille trisomique. Poursuivre la lecture

Sale affaire concernant Morandini

microphone

Depuis ce mardi 12 juillet, on ne parle plus que de l’affaire Morandini. Une enquête faite par Les Inrocks révèle que l’animateur, Jean-Marc Morandini aurait incité de jeunes acteurs à se mettre nus face à la caméra lors de casting d’une web-série du nom des Faucons. A ce jour, il est sous la menace de plaintes pour harcèlement sexuel ou travail dissimulé. Poursuivre la lecture

Samy Amimour était libre comme l’air

tireur

La commission d’enquête parlementaire a été mise en œuvre par l’Etat pour lutter contre le terrorisme depuis le 7 janvier 2015. Cette commission a  pour but de faire en sorte d’analyser les dysfonctionnements afin de ne pas répéter les mêmes erreurs. Malheureusement, il y a eu de nombreuses défaillances. Surtout pour Samy Amimour, kamikaze du Bataclan. Poursuivre la lecture

Les députés condamnés pour violences se protègent

urne

Déposé le 27 juin dernier, l’amendement numéro 1296 a été rejeté par l’assemblée selon l’Express. Cet amendement visait à rendre inéligibles les députés qui se seraient rendus coupables et auraient été condamnés pour violences.

N’importe quel citoyen coupable de violences et condamné, ne peut prétendre à certaines fonctions. Nos chers députés par contre sont au-dessus de toutes les lois, ils ont voté contre cet amendement. Poursuivre la lecture